La rédaction d’un article est loin d’être une tâche aisée. Et pour cause, il n’est pas toujours simple de savoir quels points soigner pour toucher efficacement les lecteurs, quelle langue utiliser et comment communiquer facilement ce que vous devez dire dans une espace de temps bien délimité. Ainsi, de nombreuses personnes se perdent en essayant de raconter l’histoire de leur entreprise et de leurs produits en se concentrant uniquement sur les mauvais aspects. Résultat : la communication n’est pas efficace et n’aboutit pas à un bon feed-back. Bonne nouvelle : il est tout à fait possible de faire en sorte que cela ne se produise pas. Et même s’il est nettement préférable de faire appel à un rédacteur professionnel, il existe quelques techniques qui est à la portée de tous.

Soyez clair et concis

Une chose est sûre : les gens ne sont pas toujours certains de la manière dont les autres les perçoivent. Ils auront donc l’habitude de surcompenser dans leur rédaction de manière à ce qu’ils puissent paraitre plus intelligent. Ils seront alors tentés d’utiliser de grands mots, des termes très difficiles à comprendre, un vocabulaire complexe et lié uniquement au métier. Certains n’hésiteront même pas à adopter un ton fleuri dans l’espoir que les gens qui liront seront en total admiration devant tant de connaissances et une telle prouesse d’écriture. L’ironie est que c’est en faisant cela que vous lasserez votre lecteur. Ce qui est donc le contraire de ce que vous souhaitez.

Avec un langage et des mots aussi complexes, vous embrouillez vos lecteurs et crée une grande sensation d’insécurité. Ils n’auront donc pas envie de s’engager. Quoi que vous écriviez et quel que soit le support (sur un blog, sur un flyer, sur votre site web, sur une publication sur les médias sociaux, dans le journal), vous devez toujours supposer que votre lecteur n’est pas un grand érudit et qu’il aura besoin que les choses soient simples et faciles à comprendre.

Qu’est-ce que cela signifie dans la pratique ? C’est simple, si vous proposez des services de publicités sur Facebook, vous ne pouvez pas dire : « Je fais de la segmentation et des tests AB pour maximiser les taux de clics et les conversions tout en minimisant vos dépenses publicitaires ». Et pour cause, votre client cible n’a aucune expérience dans la diffusion d’annonces, il ne comprendra donc pas un mot. Au lieu de cela, vous pouvez dire simplement : « Je crée différentes versions de votre annonce et je surveille que les annonces ont de bonnes impacts. Ensuite, je transfère la majeure partie de votre budget marketing vers les annonces les plus performantes pour vous permettre d’économiser de l’argent chaque fois qu’une personne clique sur votre annonce ». Simple, court et clair sont vos mots d’ordres pour communiquer efficacement et augmenter le taux de conversion.

Parlez de vos clients

Trop d’entreprises perdent de l’argent en prenant soin de s’étaler sur leur propre histoire. Elles créent de longs articles sur cette catégorie et ajoute même le bouton « en savoir plus » pour partager d’autres grandes dates importantes sur l’histoire de leur entreprise. La vérité est que personne ne se soucie du fait que votre entreprise ait été lancée par votre grand-père, pendant qu’il était étudiant à l’université, dans son garage avec rien dans ses poches mais une idée et un rêve derrière la tête. Les clients se soucient plus de ce que vous pouvez faire pour améliorer leur vie actuellement.

Au lieu de perdre beaucoup de temps à parler de vous et de votre entreprise, faites de vos clients les véritables protagonistes et parlez de son parcours au sein de votre entreprise. Transformez votre entreprise du grand héros en un outil dont votre client a besoin pour être le héros lui-même. Comment votre produit ou service changera-t-il leur vie ? Montrez cette transformation dans le récit que vous racontez.

Pour réussir à atteindre efficacement cet objectif, vous devez apprendre à bien connaitre vos clients et à bien les comprendre. Si vous n’en avez pas déjà un, il est vivement recommandé de monter un buyer persona ou le profil fictif de votre client idéal. Pour ce faire, vous devez être le plus précis possible. Donnez à ce profil fictif : un nom, un âge, un travail, une famille, des loisirs, des objectifs, des goûts, des craintes, des problèmes, un budget, etc. Cela vous aide à concentrer votre marketing et votre contenu sur une personne bien spécifique. Par conséquent, lorsque vous lancez un appel à l’action, vos clients sauront que c’est à eux que vous parliez et pas à quelqu’un d’autre.

Nombreuses sont les entreprises qui pensent que : leur produit ou leur service est dédié à tout le monde. Malheureusement, il s’agit d’une très grande erreur que vous ne devez plus commettre. Lorsque vous essayez de communiquer avec tout le monde, vous finissez par ne communiquer avec personne. Mais lorsque vous devenez plus spécifique dans votre manière de communiquer, vous pouvez jouir de résultats plus probants.

Frappez là où ça fait mal

Les meilleures entreprises ne sont pas celles qui vendent des produits ou des services. Ce sont celles qui vendent des solutions aux problèmes. Nike ne vend pas de chaussures. C’est une entreprise qui vend un mode de vie plus sein. Un magasin de matelas ne vend pas de matelas. Il vend une bonne nuit de sommeil. Déterminez le problème que vous souhaitez résoudre en identifier le point douloureux dans la vie de votre client et en positionnant votre produit ou votre service de manière à ce qu’il devienne la solution à ce problème. Vous devez également être en mesure de faire preuve d’empathie vis-à-vis du problème rencontré par votre client et de montrer comment vous avez résolu le problème par vous-même et pour les autres. Cela leur permettra de se sentir entendus et vous positionnera également comme une autorité sur le sujet. Mais le plus important, vos clients vous considèreront comme étant une entreprise de confiance sur qui ils peuvent se fier.

Utilisez la technique du AIDA

La technique AIDA est une technique très plébiscitée par les copywriters. Et pour cause, les rédacteurs considèrent cette technique comme étant LA technique idéale. Mais que signifie AIDA ? Attention, Intérêt, Désir et Action. L’idée ici est que vous ouvriez le bal avec un titre qui attire l’attention, suivi de quelque chose qui suscitera l’intérêt du lecteur. Ensuite, vous listez les fonctionnalités du produit ou du service que le client désire, puis vous terminer par un appel à l’action. C’est une technique presque infaillible. Mais à condition qu’elle soit bien faite.

Supposons que vous soyez une entreprise de nettoyage et que vous essayez de pousser les ventes via votre liste de diffusion par e-mail. Vous commenceriez avec un titre très accrocheur dans l’intitulé de votre mail pour attirer l’attention. Vous devez, par la suite, inclure le reste d’AIDA dans le corps de l’email. Cela pourrait ressembler à ceci :

Attention : cette fête a totalement saccagé cette maison

Intérêt : Avez-vous déjà eu du mal à nettoyer après une fête ?

Désir : notre service de nettoyage effectue un nettoyage en profondeur en utilisation des produits non toxiques qui tuent les bactéries et laissent votre maison dans une ambiance fraîche tout en garantissant la propreté en quelques heures seulement. Vous ne vous souviendrez plus de la dernière fois que votre maison était aussi belle. Action : Appelez maintenant et utilisez le code de réduction MAISONPROPRE2020 pour obtenir 20 % de réduction sur votre prochain nettoyage en profondeur.